La Gazette Drouot
Un motographe de Henri de Toulouse-Lautrec
Lautrec pour les enfants

Jane Avril, la Goulue, Yvette Guilbert et autres cocottes hautes en couleur restent dans les coulisses, laissant la vedette à la couverture d’un livre... animé.

Ne vous y trompez pas, un Toulouse-Lautrec peut en cacher un autre. Ainsi, ce Motographe qui a toutes les apparences d’une lithographie n’en est pas une... Il s’agit d’une photographie retouchée à l’aquarelle, de fait une recherche de couleurs pour un dessin réalisé par l’artiste pour la couverture d’un livre pour enfants, édité en français en 1899 par Clark & Cie. L’ouvrage avait paru l’année précédente en Angleterre, chez Bliss, Sands & Co, sous le titre plus éloquent de The Magic Moving Picture. Moins évident, le titre français signifie pourtant “qui écrit le mouvement”. Le principe ? Vingt-trois images dessinées prennent vie sous vos yeux par le glissement d’une feuille transparente recouverte de lignes dessinant un “magical moiré”, comme indiqué sur la couverture anglaise. Un vapeur à roues à aube voit ainsi les flots s’agiter et sa cheminée fumer, comme celle d’une locomotive qui semble avancer, tandis qu’un volcan poursuit une éruption jusque-là figée. Un sacré spectacle pour petits et grands, à la fin d’un siècle qui, pour se divertir ou par souci scientifique, court après l’image en mouvement. L’usage de la photographie constitue en la matière une étape décisive, acquise dès 1851 par le stéréofantoscope de Jules Duboscq. Le kinématoscope (1860) de Coleman Sellers, le revolver photographique (1874) de Jules Janssen, le fusil photographique (1882) de Jules Marey, le kinétoscope (1892) de Thomas E. Edison... sont autant d’innovations qui seront supplantées par l’appareil chronophotographique présenté en 1895 par les frères lumières.
toulouse-lautrec
Adjugé 26 000 euros au marteau.
Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Le Motographe, épreuve photographique sur papier albuminé,
d’après négatif plaque de verre, rehaussée à l’aquarelle et à l’encre, 29 x 33,5 cm.
Lundi 4 juillet 2011, salle 1 – Drouot Richelieu. Enchères Rive Gauche SVV. Mmes Esders, Ritzenthaler.
Notre motographe fut loin d’avoir la portée révolutionnaire du cinématographe et s’il reste dans les annales, c’est grâce à la couverture de son édition française. Elle peut s’enorgueillir d’être la seule une dessinée par Toulouse-Lautrec pour un livre pour enfants. Et sa conception permet de souligner le rapport entretenu par l’artiste avec la photographie. D’autres, comme Courbet et Degas, se sont intéressés à ce médium, révélant des détails qui jusque-là passaient inaperçus et donnant l’exemple de cadrages inusités en peinture, pour renforcer le caractère instantané de celle-ci. Dès sa plus tendre enfance, Toulouse-Lautrec fut en contact avec cette technique. Le château familial du Bosc, dans l’Aveyron, était même équipé d’un laboratoire photographique. Le musée d’Albi conserve nombre de clichés montrant l’artiste, aussi bien au travail que déguisé en compagnie d’une bande de joyeux drilles. Il s’exerça même au photomontage, comme le prouve un double portrait, vers 1892, le figurant en face à face de part et d’autre d’un chevalet, à la fois artiste et modèle. Et puis, un photographe montmartrois compte parmi ses proches, Paul Sescau, pour lequel il réalise une affiche en 1894. Au début de l’année où paraît notre ouvrage, 1899, Henri de Toulouse-Lautrec suit une cure de désintoxication. Le 17 mars, il demande à son ami Maurice Joyant de lui faire parvenir un appareil photographique et du matériel de dessin. C’est d’ailleurs une amie de ce dernier qui, dans notre composition, s’amuse avec le Motographe. Cousette chez Renée Vert, épouse du peintre graveur Adolphe Albert, Louise Blouet servira également de modèle pour le charmant portrait conservé au musée d’Albi, La Modiste, et pour la lithographie de 1900 intitulée Le Margouin, terme qui signifie “modiste” en argot.
La Gazette Drouot N°26 -1er juillet 2011 - Sylvain Alliod


http://www.gazette-drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html http://catalogue.gazette-drouot.com/ref/ventes-aux-encheres.jsp