EN COUVERTURE CETTE SEMAINE # 16/06/2017
Un printemps pointilliste à Marquayrol
La Gazette Drouot La Gazette Drouot
Henri Martin reste attaché à partir de 1900 au Quercy et à ses premières leçons impressionnistes, aux préceptes pointillistes de Seurat et pour son sujet de prédilection, Labastide-du-Vert.
En savoir plus
Le langage des fruits et des fleurs
AGENDA DES VENTES
Le langage des fruits et des fleurs
Les millionnaires chinois seront-ils une fois encore au rendez-vous pour tenter de rapatrier les joyaux de l'empire du Milieu ? Il y a fort à parier qu'ils seront présents à cette vente d'Extrême-Orient et qu'ils n'hésiteront pas à faire flamber les cours de la vieille porcelaine…
En savoir plus
Les Csaky de la collection Vanbremeersch
AGENDA DES VENTES
Les Csaky de la collection Vanbremeersch
Cette Panthère exécutée en 1928 traduit à merveille l'évolution de Joseph Csaky vers cette simplification des volumes et cette recherche d'harmonie des lignes qui vont aboutir à la stylisation des formes et à l'introduction de l'animal comme thème nouveau. Ce fauve (qu'accompagne son plâtre d'atelier, 5 000/6 000 €) est aujourd'hui la vedette de la collection Andrée Vanbremeersch.
En savoir plus
Exotique, classique et esthétique
AGENDA DES VENTES
Exotique, classique et esthétique
On connaît deux secrétaires à abattant, l'un conservé au Rijksmuseum d'Amsterdam, l'autre au Maritime Museum de Rotterdam portant la mention d'un atelier du nom de Sasaya. Cette commode lui est attribuée, au regard de la similitude des panneaux de laque agrémentés de nacre, dont les amateurs occidentaux raffolaient à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Elle aurait été montée postérieurement de bronzes dorés en France, devenant à la fois exotique et classique…
En savoir plus
Salon de 1781, n° 121
AGENDA DES VENTES
Salon de 1781, n° 121
Ce tableau est l'oeuvre de Nicolas-René Jollain, dit le Jeune. Sa carrière suit celle de son maître Jean-Baptiste Marie Pierre, peintre d'histoire et de sujets religieux ou mythologiques, portraitiste, sans oublier le genre pour les petits formats. Au salon de 1781, qui vit les débuts de David, il présente plusieurs toiles dont cette allégorie des désastres de la guerre. Elle fut saluée par la critique, à l'instar du Journal encyclopédique.
En savoir plus
Demi-dieux, guerriers ou sportifs, les héros de la Grèce antique
AGENDA DES VENTES
Demi-dieux, guerriers ou sportifs, les héros de la Grèce antique
Ce fragment d'un buste en marbre romain s'inspire d'un modèle grec que l'on peut rapprocher par exemple d'une statue de Diomède conservée à la Glyptothèque de Munich. Le sculpteur, que l'on pense avoir été proche ou élève de Phidias, a su rendre toute la puissance du héros valeureux.
En savoir plus
Pour les rites du solstice d'hiver
AGENDA DES VENTES
Pour les rites du solstice d'hiver
C'est en 1748 qu'on utilisa pour la première fois des objets rituels en porcelaine émaillée bleu pour les sacrifices du solstice d'hiver. Cet événement annuel commençait à l'aube du solstice, l'Empereur étant arrivé la veille sur un char traîné par un éléphant. La tradition perdurera pendant toute la dynastie Qing, comme en témoigne cette paire de coupes.
En savoir plus
De la ville à la scène
AGENDA DES VENTES
De la ville à la scène
Soixante-neuf, pas une de plus, ni de moins, composent la collection Carlhian d'estampes japonaises. Elles ont été réunies par cette famille sur plusieurs générations et pour certaines acquises en 1974 et 1975, lors des dispersions du joaillier, bibliophile, président de la Société des amis de l'art japonais en 1905, Henri Vever (1854-1942). Exceptions faites de deux estampes de Kitagawa Utamaro, c'est à l'école de Katsukawa qu'appartiennent celles de la collection Carlhian. Leurs thèmes ? Les scènes érotiques et, surtout, les portraits d'acteurs.
En savoir plus
Don royal d'un coffret d'inspiration Renaissance
AGENDA DES VENTES
Don royal d'un coffret d'inspiration Renaissance
Sur ce coffret réalisé en 1837, le décor comprend aux quatre angles une figure d'enfant assis dans une niche : deux garçons jouant avec des colliers et deux fillettes tenant un coffret à bijoux. Il est recouvert d'émail et de nielle, enrichi de lapis-lazuli, camées, perles et pierres dures et cabochons de pierres précieuses, et accompagné de son écrin de cuir rouge. Marie-Amélie l'avait offert à sa filleule Marie-Amélie de Bachasson de Montalivet (1837-1899), dont le père, Camille Bachasson, comte de Montalivet, fut ministre et exécuteur testamentaire du roi des Français.
En savoir plus
D'un bronze archaïque à la porcelaine
AGENDA DES VENTES
D'un bronze archaïque à la porcelaine
D'une forme qui donnera les divers vases «ping», terme présent dans la formation des mots «bouteille» et «pomme», ce vase bouteille s'inspire également des figures anciennes du dragon céleste, évoluant parmi les flots ou les nuages. Et il porte au verso la marque de l'empereur Kangxi à six caractères en kaishu, l'une des deux écritures officielles utilisées par les fonctionnaires.
En savoir plus
Étranges totems
AGENDA DES VENTES
Étranges totems
La diversité des estimations – de 1 000 à 400 000 € – est à l'image de celle des provenances de ces pièces issues de collections européennes ou américaines, célèbres pour certaines. Tel est le cas d'une coupe hogon (Dogon, Mali) ornée d'un rare motif de cheval, ayant fait partie des objets phares de la collection de Tristan Tzara (180 000/250 000 €), et d'une effigie féminine kuyu. Collectée par l'administrateur des colonies Aristide Courtois dans les années 1920, la statuette passe ensuite dans les mains du galeriste parisien Charles Ratton, et dans sa descendance jusqu'en 1990 (300 000/400 000 €).
En savoir plus
N° 2889 du journal du Garde-Meuble
AGENDA DES VENTES
N° 2889 du journal du Garde-Meuble
Le 17 mars 1777, l'ébéniste Jean-Henri Riesener livre une commode pour servir aux logements du Garde-Meuble de la Couronne, place Louis XV (actuelle place de la Concorde).
En savoir plus
Belle feuille
AGENDA DES VENTES
Belle feuille
Malgré quelques piqûres et pliures, cette feuille pleine de charme et annotée de la main de Paul Gauguin, devrait susciter les convoitises. On sait peu de choses à son sujet, si ce n'est qu'elle ne constituerait pas une étude pour un tableau, mais peut-être celle d'un dessin plus important, et qu'elle a été exécutée avant le départ de Gauguin pour la Polynésie, en 1895.
En savoir plus
Un pionnier dans la pratique de l'art occidental
AGENDA DES VENTES
Un pionnier dans la pratique de l'art occidental
Chen Cheng-po est né en 1895, l'année où Taiwan passe sous domination japonaise. Son père, Chen Shou-yu, fut un éminent sinologue sous les dernières décennies de la dynastie Qing. À la suite de ses études d'enseignant, Chen Cheng-po se rend en 1924 au Japon, où il s'inscrit à l'école des beaux-arts de Tokyo.
En savoir plus
Divin chat perché
AGENDA DES VENTES
Divin chat perché
Grandement honorée dans toute l'Egypte pendant les siècles du premier millénaire, particulièrement à Memphis, Bastet, fille du dieu soleil Ré, pouvait aussi être associée à la lune. Mieux vaut toutefois ne pas avoir la tête ailleurs si l'on tente sa chance sur ce bronze, de belle facture et important par ses dimensions : les pattes antérieures tendues et serrées, la queue repliée en une ligne souple, notre statuette hiératique aux lignes épurées, lui conférant force et dignité, est conservée depuis de nombreuses années dans une collection privée française.
En savoir plus
Eugène Printz, Jean Prouvé, Claude Lalanne
AGENDA DES VENTES
Eugène Printz, Jean Prouvé, Claude Lalanne
Durant la Seconde Guerre mondiale, les Ateliers Jean Prouvé ont planifié et réalisé un certain nombre de projets d'aménagement intérieur pour la société chimique Solvay. Cette table, conçue à l'origine comme table de réunion, fait partie de ces créations. Les premières unités furent utilisées dans le sanatorium de Flavigny, d'où son nom.
En savoir plus
Cocorico l'ours polaire !
TOP DES ENCHÈRES
Cocorico l'ours polaire !
La provenance et les photos d'un ensemble de mobilier de Jean Royère (1902-1981) datant des années 1950 ont évidemment contribué à son succès. Un succès éclatant et sans aucune fausse note qui concrétise non seulement les excellents résultats de ce décorateur, mais encore le positionnement de Drouot sur le marché du design. Le montant global était porté par un unique collectionneur international et s'établissait à 1 808 152 €. L'ensemble, exceptionnellement conservé dans son intégrité depuis son origine, ne sera donc pas divisé ! En effet, en totalisant 916 400 €, le canapé «Ours polaire», adjugé 518 240 €, et les deux fauteuils de même modèle, vendus pour 398 160 €, établissent un record mondial pour ce type d'ensemble.
En savoir plus
Une Vénus napoléonienne
TOP DES ENCHÈRES
Une Vénus napoléonienne
Cette sculpture en marbre, réalisée au XIXe siècle d'après l'original Canova, possède la même sensualité et séduisait au-delà des siècles à 100 160 €. Un résultat qui n'aurait pas été pour déplaire à la belle Pauline Borghèse, soeur préférée de Napoléon Bonaparte, qui était célèbre bien au-delà de Rome où elle résidait depuis son mariage avec le prince Camille Borghèse.
En savoir plus
La préciosité des matériaux
TOP DES ENCHÈRES
La préciosité des matériaux
Ebène de Macassar, parchemin, cèdre et ivoire : quatre matériaux précieux prisés des ébénistes de l'époque art déco et un quatuor gagnant qui entraînait ce coffre à cigares dans des volutes de 100 000 €. L'objet, symbole de luxe en lui-même, a été exécuté par Marcel Coard.
En savoir plus
La Hollande de van Goyen
TOP DES ENCHÈRES
La Hollande de van Goyen
La surprise est ici venue d'une paire de panneaux de chêne de Jan van Goyen (1596-1656), représentant des scènes animées dans des paysages typiquement hollandais. Ces deux huiles, dont l'une reproduite, ont quadruplé leur estimation et obtenu 136 400 €.
En savoir plus
Du patrimoine kanak
TOP DES ENCHÈRES
Du patrimoine kanak
Cette vigie océanienne trônait en majesté et décrochait 195 920 €. Il s'agit d'une flèche faîtière, soit le plus important artefact du patrimoine matériel des Kanaks de Nouvelle-Calédonie – une dimension qui lui a valu d'être adoptée à l'unanimité en 1984 par les indépendantistes pour figurer sur leur drapeau.
En savoir plus
L'Arménie au cœur
TOP DES ENCHÈRES
L'Arménie au cœur
Visiblement, ce tableau d'Ivan Constantinovitch Aïvazovski (1817-1900), adjugé 255 200 €, n'a pas laissé indifférent… et cela se comprend aisément tant le sujet est douloureux et le traitement nocturne magnifique. Ce Massacre des Arméniens dans la mer de Marmara en 1896, réalisé en 1897, fait écho à une toile de même thème conservée à Beyrouth.
En savoir plus
Courbes sensuelles antiques
TOP DES ENCHÈRES
Courbes sensuelles antiques
La déesse Aphrodite, qui fit perdre la tête à plus d'un mortel, perdait également la sienne sur cette statue du Ier-IIe siècle de notre ère, ce qui ne l'empêchait pas de doubler son estimation pour terminer à 120 650 €. Il faut dire, que debout dans sa nudité anadyomène, et avec son corps gracieusement déhanché, ce modèle romain repris d'un original grec du IIIe siècle av. J.-C. ne manquait pas de charme(s).
En savoir plus
Lorsque la Tour Eiffel se fait motif
TOP DES ENCHÈRES
Lorsque la Tour Eiffel se fait motif
La tour Eiffel est devenue motif pour Jean Royère, décidément bien représenté cette semaine. Un motif constitué d'un treillage en acier patiné canon de fusil, aux intersections duquel viennent se loger des billes de bronze ou de laiton doré et qui culminait à 215 000 €, visible sur cette table basse en «U» renversé, conçue vers 1950.
En savoir plus
Les créatures anthropocènes de Paalen
TOP DES ENCHÈRES
Les créatures anthropocènes de Paalen
Beau score pour le Wolfgang Paalen de la collection de la galeriste Françoise Tournié. Malgré un état plus que moyen, son Paysage surréaliste recueillait 307 200 € et gagnait le quatrième rang mondial pour une oeuvre de l'artiste.
En savoir plus
Beauté contemplative
TOP DES ENCHÈRES
Beauté contemplative
La collection de deux physiciens passionnés d'art, Roger et Bella Belbéoch, installés sur l'île Saint-Louis depuis les années 1950, était ici dispersée et parmi celle-ci, un important ensemble de sculptures de Baltasar Lobo Casuero (1910-1993), un artiste d'origine espagnole réfugié à Paris, comme beaucoup de ses amis, à la suite de la guerre civile qui ravageait son pays. Cette épreuve en bronze conçue en 1952 portait bien son nom, Contemplative allongée, et séduisait à 30 000 €.
En savoir plus
Une icône à la mode suisse
TOP DES ENCHÈRES
Une icône à la mode suisse
Louise Dieterlen s'est apprêtée pour rejoindre le panthéon des belles Saviésannes d'Ernest Biéler (1863-1948). La dernière à rencontrer le marché parisien avait reçu 159 949 € le 9 décembre 2016. Louise la dépasse d'un chignon en recueillant 162 000 €.
En savoir plus
Dans le port du Havre
TOP DES ENCHÈRES
Dans le port du Havre
Ce panneau de 1875, Les Quais au Havre, auréolé d'une enchère de 191 400 €, aurait pu figurer à l'exposition consacrée à Eugène Boudin titrée «L'atelier de la lumière», l'été dernier lors du festival Normandie impressionniste.
En savoir plus
Jacqueline Boccador en ses meubles
TOP DES ENCHÈRES
Jacqueline Boccador en ses meubles
Jacqueline Boccador était une grande dame de la Haute Epoque, et tout le monde se souvient de sa galerie installée 1, quai Voltaire à Paris, à l'angle de la rue des Saints-Pères. Les conservateurs les plus réputés, les collectionneurs les plus avertis et beaucoup de passionnés s'y donnaient rendez-vous pour des achats ou pour des discussions érudites. L'entier contenu de son appartement du quai Anatole-France était dispersé vendredi dernier.
En savoir plus
Une valse pour 1 463 200 €
TOP DES ENCHÈRES
Une valse pour 1 463 200 €
Un chef-d'oeuvre de Camille Claudel comme il en passe rarement en vente… Aussi le résultat de sa vente s'est-il révélé à la hauteur des espérances. Car la Valse, due au talent d'une artiste longtemps oubliée, était attendue de pied ferme dimanche 11 juin à Montbazon. Pour la somme de 1 463 200 €, c'est finalement Reine-Marie Paris, historienne de l'art, petite-fille de Paul Claudel et spécialiste de l'oeuvre de sa grand-tante, qui l'a emportée dans un tourbillon titanesque d'enchères.
En savoir plus
Les essentiels
Gazette Drouot Gazette International Drouot Live Drouot Online
Rejoignez-nous / Join us
La Gazette Drouot - 18, boulevard Montmartre - 75009 Paris, France

Vous êtes inscrit depuis l'adresse .
Nous vous conseillons d'ajouter gazettedrouot@drouot.com à votre carnet d'adresse.
Vous disposez d'un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 06/01/1978).