EN COUVERTURE CETTE SEMAINE # 24/03/2017
Zadkine, la sculpture avant tout
La Gazette Drouot La Gazette Drouot
Originaire de Vitebsk, Ossip Zadkine s'installe à La Ruche, à Paris, en 1910. Il découvre dans ce quartier de Montparnasse le cubisme, qu'il adapte à la sculpture, tout en conservant son admiration pour Rodin, la statuaire des temps anciens et l'art africain. C'est une tête de Bouddha qui en témoigne ici.

PAR ANNE FOSTER
En savoir plus
L'Amérique, du nord au sud
AGENDA DES VENTES
L'Amérique, du nord au sud
Tous les lots de cette vente d'art précolombien proviennent de la collection d'un Américain, aujourd'hui décédé, passionné par les "petits objets" comme par ceux de qualité muséale, telle une Vénus callipyge de la culture Chupicuaro du Mexique, dont le musée du quai Branly conserve un modèle.
En savoir plus
Emil Nolde, jardinier expressionniste
AGENDA DES VENTES
Emil Nolde, jardinier expressionniste
La maison de ventes nous propose, comme à l'accoutumée, une session d'œuvres modernes et contemporaines comprenant aussi des dessins, notamment de Victor Hugo, et cette aquarelle de Nolde.
En savoir plus
Gustave Poetzsch ou la douceur de vivre
AGENDA DES VENTES
Gustave Poetzsch ou la douceur de vivre
Quatre cents tableaux de cette figure de la peinture de la Belle Époque quittent son atelier. Né à Neuchâtel, en Suisse alémanique, où il commence des études artistiques, Gustave Poetzsch vient à Paris en 1892, où il s'inscrit à l'académie Julian avant de passer cinq ans dans l'atelier de Luc-Olivier Merson, puis dans celui de Gustave Moreau, aux côtés d'Henri Matisse et Charles Camoin.
En savoir plus
Un Roumain à Paris
AGENDA DES VENTES
Un Roumain à Paris
Au tournant du XXe siècle, Paris était le rendez-vous des arts, le lieu où les idées d'avant-garde s'épanouissaient, soutenues par des critiques d'art éclairés. Il y avait une nombreuse colonie venue de Russie et des pays de l'Europe de l'Est. Notamment la Roumanie, avec le sculpteur Brancusi et le peintre Nicolae Tonitza, ici représenté par une nature morte.
En savoir plus
Le temps au murmure de l'eau
AGENDA DES VENTES
Le temps au murmure de l'eau
En 1776, Pierre-Philippe Thomire s'installe à son compte. Son goût pour les sujets antiques et le style néoclassique lui facilitera son adaptation au style, plus sévère, de l'Empire. Son atelier fournit les demeures impériales et la cour d'un grand nombre de surtouts de table, de candélabres et, bien sûr, de pendules.
En savoir plus
D'après le surtout du Service olympique
AGENDA DES VENTES
D'après le surtout du Service olympique
Destiné à l'Empereur, l'important service est décliné sur le thème des dieux de l'Olympe et la mythologie. Il fallait au moins les aventures diverses de ces divinités pour pouvoir orner les plus de 140 pièces qui le composent, comme l'imposant surtout de table.
En savoir plus
Luxe et souvenir
AGENDA DES VENTES
Luxe et souvenir
Objet usuel transformé en produit de luxe, la boîte sert également de memento. Celle-ci, en or émaillé, est l'oeuvre d'un des maîtres de cette spécialité, l'orfèvre-émailleur Louis Roucel, fournisseur de bijoux et de boîtes en or pour les Menus-Plaisirs du roi jusqu'en 1776. La miniature, quant à elle, est due Jean-Baptiste Joseph Le Tellier père, peintre en émail et en miniature, portraitiste à la cour.
En savoir plus
Profil princier
AGENDA DES VENTES
Profil princier
Les ouvrages et les expositions dans lesquels figure ce tableau sont à la mesure de la célébrité du modèle. Notre Portrait du prince Paul Pavlovitch Demidoff fut mentionné dès son exécution, en 1859, sous la plume de Mathilde Stevens livrant ses Impressions d'une femme au Salon.
En savoir plus
De l'enfer au paradis
AGENDA DES VENTES
De l'enfer au paradis
Les oeuvres d'Auguste Rodin se conjuguent au pluriel sous le marteau et sont la plupart du temps plébiscitées. Celle-ci a quelques atouts : son pedigree, puisqu'elle a rejoint dans les années 1920 la collection de monsieur T et a été conservée dans sa descendance, sa patine bien nuancée et son sujet, bien évidemment.
En savoir plus
Volpi, peintre autodidacte et concret
AGENDA DES VENTES
Volpi, peintre autodidacte et concret
Né à Lucques, en Toscane, Alfredo Volpi n'a que 2 ans lorsque sa famille s'installe dans le quartier de Cambuci, à São Paulo, au Brésil. Il débute comme peintre en bâtiment, une formation qui influera sur sa préparation de pigments...
En savoir plus
Les princesses aux petits pois
TOP DES ENCHÈRES
Les princesses aux petits pois
Les informations connues tendent à conforter l'idée selon laquelle cette huile attribuée à Jean-Baptiste Greuze serait une première version du sujet. Le résultat décuplant l'estimation basse pourrait confirmer cette hypothèse...
En savoir plus
Quatre garçons dans le vent
TOP DES ENCHÈRES
Quatre garçons dans le vent
Jacques Volcoulve a consacré sa vie à un véritable "road movie" en France et en Europe pour accumuler pochettes de disques, photographies d'époque, affiches, publicités et vinyles relatant la folle aventure musicale de John, Paul, George et Ringo, ces quatre garçons dans le vent qui ont révolutionné la musique du XXe siècle. Dans tout cet ensemble, deux lots se démarquaient.
En savoir plus
Bérard et Christian Bérard et Boris Kochno
TOP DES ENCHÈRES
Bérard et Christian Bérard et Boris Kochno
Provenant de la succession de l'écrivain et librettiste Boris Kochno (1904-1990), de nombreux souvenirs du couple Bérard-Kochno étaient dispersés. Cet ensemble qui portait également témoignage de la vie artistique et intellectuelle de l'époque rapportait 344 893 € et recevaient une série de préemptions cadençant l'après-midi.
En savoir plus
Un beau pelage à l'accent britannique
TOP DES ENCHÈRES
Un beau pelage à l'accent britannique
Sir Edwin Landseer (1802-1873) appartient au club fort bien garni des grands artistes animaliers anglais. La race canine se distinguait à Drouot cette fois, avec cette Étude de chien retenue à 59 248 €.
En savoir plus
Marie Cerminova, dite Toyen
TOP DES ENCHÈRES
Marie Cerminova, dite Toyen
L'imagination débridée de l'artiste d'origine tchèque Marie Cerminova, dite Toyen  emportait haut la main la discussion, puisque 427 800 € venaient récompenser cette oeuvre, énigmatiquement titrée Au carrefour du silence.
En savoir plus
Pigalle, vue plongeante
TOP DES ENCHÈRES
Pigalle, vue plongeante
Cette Vue de Paris, le cirque Bouglione à Pigalle et la sortie des métros plongeait à 28 749 € vers son nouveau propriétaire. Le cadrage rappelait le goût d'Albert André pour les estampes japonaises, dont il allait reprendre la coupe abrupte des figures.
En savoir plus
L'école de Paris toutes voiles dehors
TOP DES ENCHÈRES
L'école de Paris toutes voiles dehors
Peint en 1918, l'année même de la fin de la Première Guerre mondiale, ce tableau de Moïse Kisling rentrait au port pour 31 250 €. Son sujet ? Un voilier à quai au Vieux-Port de Marseille.
En savoir plus
Boucher et Vincennes
TOP DES ENCHÈRES
Boucher et Vincennes
Royale, la manufacture de Vincennes raflait deux des principaux suffrages dans une collection de porcelaines du XVIIIe siècle. En toute délicatesse et avec des objets d'un suprême raffinement… A commencer par ce pot à bouillon, qui recevait 24 992 €.
En savoir plus
Ascension pour la Pentecôte
TOP DES ENCHÈRES
Ascension pour la Pentecôte
Présentée comme la plus belle pièce d'une collection d'émaux peints de la Haute Époque limousine, cette plaque tenait toutes ses promesses en se hissant à 86 017 €.
En savoir plus
Le bestiaire de l'orfèvrerie portugaise
TOP DES ENCHÈRES
Le bestiaire de l'orfèvrerie portugaise
Ce couple de cacatoès en argent et en corail rouge se gonflait de 18 900 €. Les charmants volatiles provenaient de la collection d'orfèvrerie d'un palais en Espagne (deuxième volet de la dispersion) et illustraient la vitalité de l'orfèvrerie portugaise, particulièrement en matière de figures d'animaux exotiques.
En savoir plus
Un album à haute valeur historique
TOP DES ENCHÈRES
Un album à haute valeur historique
Muhammad Sadiq Bey, photographe égyptien officiant dans la seconde moitié du XIXe siècle, est le premier à avoir saisi les lieux saints de l'islam et les pèlerinages à La Mecque et à Médine. C'est peu de dire que ses travaux sont éminemment recherchés, en témoignent les 135 680 € de cet album.
En savoir plus
Les essentiels
Gazette Drouot Gazette International Drouot Live Drouot Online
Rejoignez-nous / Join us
La Gazette Drouot - 18, boulevard Montmartre - 75009 Paris, France

Vous êtes inscrit depuis l'adresse .
Nous vous conseillons d'ajouter gazettedrouot@drouot.com à votre carnet d'adresse.
Vous disposez d'un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 06/01/1978).