La Gazette Drouot
La Newsletter
03/07/2015
En couverture

Vannetais de naissance, Émile Jourdan connaît parfaitement la région, ses ports et son arrière-pays vallonné. Attaché à ses racines bretonnes, il se coiffe du chapeau à guides et arbore fièrement les gilets brodés et colorés. Il est tout de suite remarqué par ses camarades d’atelier lorsqu’il arrive à Paris pour entamer une carrière de peintre...

GazetteDrouot
Suivez-nous
 
Calendrier des ventes
Ventes à venir Visites de salles
Catalogues Drouot Live
Résultats Drouot Online
 
Gazette Drouot International
Top des enchères
Amours interdites

S’il est une oeuvre d’Auguste Rodin plus que toute autre emblématique, c’est bien Le Baiser. Conçu vers 1882 dans sa taille originale, le groupe est édité ensuite en quatre réductions qui témoignent de son succès et de sa postérité...

L'Empire, guerres et paix

Alors que la stratégie militaire a récemment occupé le devant de la scène à l’occasion de commémorations historiques, les autographes et les manuscrits ouvrant cette vacation dédiée à l’Empire illustreront pas à pas la campagne de Russie...

Visage de la Bretagne

Simplement connue par une illustration dans l’ouvrage Louis-Henri Nicot, sculpteur breton, édité en 2005 par le musée de la Faïence de Quimper, cette Bigoudène à la coiffe s’impose comme une oeuvre emblématique de Nicot...

Vishnou du Baphuon

Le temple du Baphuon est l'un des plus célèbres du site cambodgien d’Angkor. Ces dernières années, il a fait l’objet de toutes les attentions. Le site d’Angkor fut dédié à Shiva, associé dans le temple de Baphuon à Vishnou...

Top des enchères
Tombak ottoman

Cette aiguière avec bassin était estimée pas plus de 10 000 €. Elle déclenchait des foudres d’enchères dignes de la grandeur de l’Empire ottoman, qui lui permettaient d’atteindre 250 100 €...

Renoir sensuel

Cette petite toile de Renoir bondissait à 287 960 €. Elle est reproduite dans l’ouvrage qu’Ambroise Vollard a fait paraître un an avant la mort du peintre...

Léger et les objets

Espérée au plus haut à 150 000 €, cette huile sur toile de Fernand Léger de 1949, Statue de femme et plante, était finalement créditée de 307 370 €...


A tire-d'aile

Les ailes du désir permettaient à cette broche du XIXe siècle de littéralement laminer son estimation pour récolter 327 500 €. Cette envolée est en grande partie redevable à la perle...

   
Top des enchères
Number 49

For the last editorial of the season, we could have dwelt on good old chestnuts like the summer break and traditional sales by the sea, full of sun, sea and the easy life. But not this time!

   


Vous êtes inscrit(e) à la newsletter depuis l'adresse .
">Pour vous désinscrire, cliquez ici.